• Astuce du jour. Une idée chaque jour...
  • 7 façons naturelles de garder les tiques hors de votre jardin cet été

    Depuis que le beau temps fait un retour, il ne se passe pas une semaine sans que nous n’entendions parler de la maladie de Lyme.

    Cette maladie transmise par les tiques est source de préoccupation depuis les dernières années et les cas continuent d’augmenter, selon les Centers for Disease Control.

    « Depuis la fin des années 90, le nombre de régions du nord-est des États-Unis considérés comme étant à haut risque pour la maladie de Lyme a augmenté de plus de 320% ». La tique s’est maintenant établie dans les zones où elle était absente il y a 20 ans », a déclaré Rebecca Eisen, chercheuse aux Centers for Disease Control and Prevention.

    La maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrelia, qui se trouve dans les tiques à pattes noires. Elle affecte actuellement 300 000 Américains chaque année.

    En plus de l’érythème en forme de cible dont on parle partout, les premiers symptômes de la maladie de cette maladie débilitante sont: la fièvre, les frissons, la fatigue, les ganglions lymphatiques enflés, les courbatures et les maux de tête. Certaines personnes touchées  peuvent également éprouver des vertiges, des sueurs nocturnes, des changements dans leur vision et des problèmes de sommeil.

    Si elle n’est pas traitée correctement, cette maladie peut demeurer dans le corps humain pendant des années et causer des effets secondaires très désagréables, comme des problèmes de mémoire, des problèmes articulaires, du reflux acide et des attaques de panique, explique l’International Lyme and Associated Diseases Society.

    Au cours des dernières années, de plus en plus de gens, dont des vedettes comme Shania Twain et Alec Baldwin, ont sensibilisé la population à la maladie de Lyme, l’exhortant à prendre des précautions.

    Les gens qui fréquentent ou vivent dans des zones à végétation dense et boisée sont plus à risque de contracter la maladie de Lyme. Il est donc important de passer régulièrement des tests pour vous-même, vos enfants et vos animaux de compagnie, mais aussi, de tenter d’empêcher les tiques d’envahir votre terrain.

    Voici 7 façons naturelles de garder les tiques loin de votre jardin afin d’éviter le plus possible d’être aux prises avec cette terrible affection!

    1. Cultiver des plantes qui repoussent les insectes

    Même si vous ne voulez pas cultiver de jardin, certaines plantes pourraient vous protéger des tiques.

    Au cours d’une étude réalisée par l’Université d’État de l’Iowa, des chercheurs ont découvert que certaines plantes sont plus efficaces que la plupart des insectifuges pour éliminer les insectes comme les tiques.

    L’herbe à chat, par exemple, contient de la népétalactone et est 10 fois plus efficace que le DEET, l’ingrédient principal des répulsifs.

    La lavande, la sauge, l’ail, la menthe, l’eucalyptus et la myrtille sont d’autres plantes que vous pouvez disposer près de votre maison pour dissuader les tiques de vous visiter.

    Toutefois, si vous avez des animaux de compagnie, soyez vigilants et vérifiez auprès de votre vétérinaire.  Certaines  plantes, comme l’eucalyptus, peuvent être toxiques pour eux.

    2. Adopter un « gobeur de tiques »

    Les tiques ont beaucoup de prédateurs naturels, comme les araignées et les fourmis. Mais vous ne voulez pas nécessairement que ces dernières s’invitent dans votre demeure!

    Une des façons de contrôler l’invasion de tiques est d’élever des poulets! On sait que ce n’est pas pour tout le monde, mais c’est une méthode on ne peut plus efficace. Sans compter que le poulailler urbain a la cote de nos jours!

    Les merles aussi  se nourrissent de tiques. Pour les attirer chez vous, placer une mangeoire à oiseaux dans votre cour arrière.

    Assurez-vous simplement que la zone autour de la mangeoire est libre de débris pour que les tiques n’y trouvent pas refuge.

    3. Utiliser de la terre de diatomée

    Il est toujours préférable d’éviter d’utiliser des produits chimiques toxiques. Tournez-vous plutôt vers la terre de diatomée de qualité alimentaire, qui est un insecticide naturel sans danger pour les ménages et qui éliminera les tiques dans votre jardin.

    Elle fonctionne en absorbant le liquide de la fine couche externe des exosquelettes des insectes, causant leur déshydratation, qui finit par les tuer. La diatomée de qualité alimentaire est également efficace pour se débarrasser des larves.

    4.  Étendre du paillis de cèdre

    Les tiques aiment l’herbe, mais détestent tout ce qui est rugueux sur leurs pattes, comme le gravier et les copeaux de bois.

    Pour éviter que les tiques ne traversent la zone pavée de votre propriété, disposez des copeaux de bois, de préférence de  cèdre, le long de la pelouse.

    5. Tondre le gazon

    Il peut être fastidieux de tondre la pelouse régulièrement, mais c’est important pour empêcher les tiques à pattes noires d’envahir votre territoire.

    Les tiques se développent dans l’humidité et l’ombre, donc quand votre herbe est coupée assez court, elles iront chercher un abri ailleurs.

    Portez une attention particulière aux bordures de la pelouse, car plus de 80% de ces insectes embêtants se trouvent à neuf pieds du bord.

    Assurez-vous de vous débarrasser des restes de tontes de gazon en les déposant au compost.

    6. Fabriquer un vaporisateur d’huile essentielle

    Tout comme les plantes, les huiles essentielles qui en dérivent repoussent efficacement les tiques et autres insectes indésirables.

    Les huiles essentielles, de cèdre, d’eucalyptus, de citron, de géraniome, de pennyroyal, de lavande et de citronnelle sont très efficaces, mais toutes ne peuvent être utilisées sur votre peau et la fourrure de votre animal.

    Pour faire un vaporisateur anti-tiques, essayez ce mélange:

    10 gouttes de géranium, 5 gouttes de bois de cèdre, 3 gouttes de lavande et 3 gouttes de citronnelle. Remplissez un flacon pulvérisateur avec une tasse d’eau puis ajoutez ces huiles. Agitez pour bien mélanger.

    Vaporisez le mélange sur vos vêtements, votre peau et vos chaussures avant d’aller dans le jardin ou dans des zones fortement boisées.

    7. Détruire les zones habitables pour les tiques

    L’herbe haute et les  feuilles ne sont pas les seuls endroits qui attirent les tiques. Elles peuvent entre autres se réfugier dans les bûches de bois entreposées à l’ombre.

    Pour éloigner ces porteuses de la maladie de Lyme, empilez soigneusement vos cordes de bois dans un endroit dégagé et ensoleillé.

    Source: Shared.com
    Crédit Photo: capture d’écran – Facebook – Savvy

    Facebook Comments