• Astuce du jour. Une idée chaque jour...
  • À quoi est due la rétention de liquides ?

    Améliorer ses habitudes alimentaires et pratiquer une activité physique peuvent aider à réduire la rétention de liquides. Si cela ne suffit pas, il est préférable de consulter un spécialiste, afin d’obtenir un diagnostic approprié.

    La rétention de liquide affecte aussi bien les hommes que les femmes du monde entier, et peut survenir à différents moments de la vie. Les zones du corps les plus affectées sont les pieds, les chevilles, les mains et l’abdomen.

    Le corps humain est constitué de 70 % de liquide. Néanmoins, si le liquide ne circule pas et ne se répartit pas de façon équilibrée dans l’organisme, le corps en subit les conséquences.

    Le rein est le principal acteur de la régulation des fluides ; un quelconque dysfonctionnement au niveau du rein peut provoquer la rétention de liquide.

    Les causes à l’origine de la rétention de liquide

    Plusieurs causes ont été identifiées, toutes bien différentes les unes des autres. Nombreuses sont les personnes qui souffrent de rétention de liquides sans savoir à quoi cela est dû, ou bien sans prendre les mesures nécessaires pour éviter ce problème.

    Il est important d’identifier quelles sont les causes à l’origine de la rétention de liquide, afin d’obtenir un traitement approprié, ou simplement dans le but de prévenir ce problème à l’avenir.

    Les causes liées à notre environnement 

    La chaleur excessive fait que le liquide sort par les vaisseaux sanguins sans laisser le temps aux tissus d’absorber la quantité nécessaire. Il est évident que nous ne pouvons pas changer la température ambiante. En revanche, nous pouvons aider l’organisme en buvant beaucoup d’eau tous les jours.

    Les activités qui impliquent de rester de nombreuses heures dans une même position favorisent la rétention de liquides. Les longs voyages, au cours desquels il faut rester assis pendant de nombreuses heures, peuvent aussi entraîner l’accumulation des fluides.

    Les causes liées à nos habitudes

    Un régime alimentaire riche en sel et faible en protéines constitue une combinaison parfaite pour déclencher les symptômes de la rétention de liquide. L’excès de sodium altère le processus de régulation d’eau.

    Un mode de vie sans activité physique affecte la façon dont les liquides se déposent dans notre corps. Les personnes ayant un mode de vie sédentaire sont plus susceptibles d’être concernées par la rétention de liquides. Faire de courtes promenades, faire des étirements, ainsi que pratiquer des exercices d’aérobie contribuent à favoriser le transport des liquides.

    Les causes liées aux hormones

    Pendant les règles, les femmes ont tendance à souffrir de rétention de liquides : elles se retrouvent avec une inflammation abdominale pendant quelques jours. Généralement, il n’y a rien à faire, car il s’agit d’une situation passagère.

    Pendant la grossesse, les femmes souffrent généralement de rétention de liquides en raison des changements hormonaux. Conséquence de cela : nombreuses sont celles qui doivent retirer leurs bagues. Il est aussi fréquent que les femmes enceintes souffrent d’une inflammation au niveau des pieds, des mains, et même au niveau du visage. Dans la mesure du possible, la femme enceinte doit rester active. En cas de grossesse, il est important de boire beaucoup d’eau, plus que d’habitude, et de ne pas consommer du sel. 

    D’autres maladies

    La cirrhose complique la circulation des liquides vers le foie. Par conséquent, la rétention de liquides touche l’abdomen, ainsi que les extrémités inférieures.

    Autant l’insuffisance rénale que l’insuffisance cardiaque provoquent des oedèmes dans des zones déterminées, car les fluides ne peuvent pas circuler librement.

    Comme indiqué au début de l’article, le rein est l’organe chargé de l’élimination des liquides à travers l’urine. Un quelconque dysfonctionnement du rein fait que les liquides restent bloqués dans une zone intermédiaire. Il est alors vital de réaliser un contrôle auprès de spécialistes, afin qu’ils puissent prescrire un traitement complémentaire ; le patient ne doit pas se résigner et décider de ne pas traiter la rétention de liquides. Très certainement, le médecin prescrira un diurétique ou une alimentation basée sur des aliments spéciaux.

    Les effets secondaires 

    La prise de médicaments à base de corticoïdes, la prise de certains anti-inflammatoires ou encore la prise de médicaments traitant des maladies telles que le diabète peuvent avoir pour effet secondaire la rétention de liquides.

    Pour remédier à la rétention de liquides, il est important d’avoir une alimentation équilibrée en protéines. De la même façon, il est préférable de cuisiner les aliments avec le moins de sel possible.

    Il est aussi recommandé de faire de longues promenades quotidiennes pour favoriser la circulation. Il est aussi conseillé de se lever toutes les heures de sa chaise et de marcher, afin de bouger les jambes.

    Plusieurs entreprises ont intégré une routine d’exercices de quelques minutes pour leurs employés. Tous les certains temps, ces derniers doivent sortir du bureau et consacrer quinze minutes à leurs corps.

    Au moment du repos, il est fondamental de disposer du temps nécessaire pour que tout le système récupère. Vous pouvez placer un coussin sous les pieds, afin de permettre au sang de circuler plus facilement.

    En plus de modifier ses habitudes, il est important de consulter un spécialiste. Une fois les causes à l’origine de la rétention de liquides détectées, le médecin pourra prescrire le traitement le plus approprié.

    source:amelioretasante

    Facebook Comments