Il arrive souvent que le diagnostic d’un cancer chez une personne soit le début de la fin. Pour l’ancien mannequin Candice-Marie Fox, c’était le début d’un long voyage qui lui a redonné goût à la vie.

Le cancer est la première cause de décès prématuré avant 65 ans aussi bien chez l’homme que chez la femme.

D’après une étude faite en 2011 sur le classement des cancers par incidence et décès en France, chez les femmes le cancer du sein vient en première position suivi du cancer du côlon-rectum tandis que le cancer de la thyroïde occupe la 7ème position. Il s’agit d’une tumeur maligne qui nait dans les cellules de la thyroïde, elle est capable d’envahir et détruire les tissus avoisinants. Cette tumeur peut également se propager à d’autres parties de l’organisme.
En 2011, Candice a été diagnostiquée avec un cancer de la thyroïde et a subi une opération chirurgicale pour enlever 20 morceaux de la tumeur au-dessus de sa clavicule gauche.

Un examen de contrôle a révélé que la situation était encore pire que celle imaginée. Le cancer s’était propagé au foie ainsi qu’à l’arrière du cou. C’est ainsi que les médecins lui ont donné une espérance de vie de 5 ans maximum à condition qu’elle subisse une chimiothérapie radicale.

Candice avait la certitude qu’il existait d’autres solutions entre autres changer ses habitudes alimentaires. Chose qu’elle a faite, elle a donc opté pour un régime à base de fruits notamment l’ananas (jusqu’à 3 ananas par jour) et a banni la viande ainsi que l’alcool de son quotidien.

Six mois plus tard le verdict est tombé, Candice n’avait plus de cancer !
Le choix de l’ananas n’était pas aléatoire, sa consommation excessive en plus de celle d’autres fruits comme les citrons, les pamplemousses, les pommes et les kiwis avait un effet impressionnant dans l’élimination de son cancer.

Que trouve-t-on dans l’ananas ?

La bromélaïne, une enzyme contenue dans l’ananas, est connue pour son effet anti-cancer. Selon une recherche du Journal International Planta Medica, la bromélaïne est exceptionnellement efficace dans le traitement du cancer en raison de sa cytotoxicité sélective. Cette propriété  lui permet de tuer les cellules cancéreuses sans que cela n’affecte les cellules saines.

Avez-vous du mal à consommer une grande quantité d’ananas dans son état pur ? Sachez que vous pouvez profiter des mêmes propriétés de la bromélaïne en consommant l’ananas sous forme de jus. Pensez à incorporer d’autres fruits afin que vous puissiez prendre plus de nutriments et de vitamines et, en même temps, changer de goût.

Ajoutez des oranges, des citrons et des limes (citrons verts) à votre jus d’ananas. Ces fruits sont connus pour stimuler la fonction immunitaire, et ils sont également anti-angiogéniques ce qui signifie qu’ils réduisent la croissance des nouveaux vaisseaux sanguins qui agissent comme des mécanismes d’administration des nutriments pour le cancer et les tumeurs.

Il existe d’autres composés naturels qui ont le même effet que la bromélaïne et qui se sont avérés capables de tuer les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines. Ces composés naturels sont les suivants :

La vitamine C : Des recherches menées par le Dr Ronald Hunninghake ont prouvé que la vitamine C  tue les cellules cancéreuses. Selon une étude, Une concentration de vitamine C équivalente à 300 oranges est efficace pour provoquer l’oxydation des cellules du cancer colorectal et entraver la croissance de la tumeur !

L’extrait d’aubergine : Un extrait appelé solasodine rhamnosyl glycosides est un extrait qui a une incidence uniquement sur les cellules cancéreuses et n’interfère pas avec les cellules normales saines. La crème d’extrait d’aubergine semble être aussi efficace dans le traitement du cancer de la peau.

Le curcuma (Extrait de curcumine) : Cette épice a été la plus intensément étudiée pour afficher une cytotoxicité sélective. Une étude a révélé que les polyphénols contenus dans le curcuma réduit les tumeurs cérébrales et n’affecte pas la viabilité des cellules du cerveau.

Mise en garde: Le curcuma est déconseillé aux personnes qui souffrent de maladies de la vésicule biliaire.

source:santeplusmag

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here