• Astuce du jour. Une idée chaque jour...
  • Cette plante provoque de douloureuses cloques, ne vous en approchez pas si vous en voyez.

    L’hiver est enfin terminé et le printemps et le beau temps sont de retour, toutefois avec le beau temps qui vient, il y a certains dangers qui nous guettent et l’un de ces dangers est une plante nommée la Berce du Caucase.

    La Heracleum Mantegazzianum, mieux connue sous le nom de Berce du Caucase est une plante qu’on retrouve souvent aux bords des rivières. Elle peut s’élever jusqu’à 5 mètres (plus de 15 pieds) dans les airs.

    Bien qu’elle semble inoffensive avec ses petites fleurs blanches, la Berce du Caucase peut causer de terribles douleurs aux humains, plus particulièrement aux enfants. Elle est très présente au Québec ainsi que dans le reste de l’est du Canada ainsi que dans l’ouest, mais surtout dans l’est de la France.

    Cette plante produit une toxine photoxique, ce qui veut dire qu’elle réagit si on l’expose à la lumière. Lorsqu’on se retrouve avec de la sève de cette plante sur nos mains, la région exposée au soleil provoquera des inflammations ainsi que des brûlures sur la peau. Si on n’expose la partie affectée par la sève à la lumière, rien ne se produira.

    Il est très important d’éliminer la sève le plus rapidement possible avec un papier essuie-tout ou une serviette sans frotter! Puis il faut laver avec du savon et rincer abondamment avec de l’eau.

    Par la suite, il faut éviter d’exposer la région atteinte au soleil pendant au moins 2 jours. Le temps que l’effet quitte la peau. Si jamais vos yeux sont atteint, il faut rincer avec beaucoup d’eau et mettre des lunettes de soleil le plus rapidement possible.

    Voici plus d’informations sur cette plante, la vidéo qui suit a été filmée en Estrie:

    Voici une photo de la plante en question ainsi que des brûlures qu’une petite fille de 10 ans a eues:

    Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, les dommages sont très douloureux:

    Voici la vidéo montrant les effets sur une petite qui a été brûlée:

    Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cette plante, rendez-vous sur le site de la MAPAQ ou du Gouvernement du Québec et vous aurez de nombreuses informations concernants les dangers de cette plante.

    Source: Gouvernement du Québec
    Crédit Photo: Capture d’écran YouTube

    Facebook Comments