Le ministre de l’éducation désire développer l’apprentissage de l’arabe à l’école

0
489
Le ministre de l'éducation désire développer l'apprentissage de l'arabe à l'école

C’est une des polémiques de ce début de semaine en France, le ministre de l’éducation nationale veut développer l’apprentissage de l’arabe à l’école afin de donner du « prestige » à cette langue. 

C’est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui fait déjà grincer des dents dans certains coins de la France, le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer veut développer l’apprentissage de l’arabe à l’école afin de donner du « prestige » à cette langue. Une formulation bien maladroite pour beaucoup de personnes mais aussi un apprentissage qui ne devrait pas avoir lieu.

Wikipédia explique que « l’arabe est une langue afro-asiatique de la famille des langues sémitiques. Avec un nombre de locuteurs estimé entre 263 millions et 375 millions de personnes au sein du monde arabe et de la diaspora arabe, l’arabe est de loin la langue sémitique la plus parlée, bien avant l’amharique (seconde langue sémitique la plus parlée) ».

D’après les information de BFM TV, cette mesure du ministre de l’éducation nationale veut contrer les cours d’arabe dans les mosquées dont certains mènent à une certaine radicalisation. Dans ce contexte-là Jean-Michel Blanquer souhaite instaurer des cours d’arabe dès l’école primaire dans le but du donner du « prestige » à l’arabe et pour éviter qu’elle soit victime de stigmatisation. Une démarche noble qui peut être également mal interprété et c’est surtout ce que ne veut pas le ministre qui a peur qu’on sorte ses propose de son contexte.

L’objectif est donc d’éviter que l’arabe ait mauvaise presse dans un contexte où les clichés sur cette langue sont nombreux. Selon ministre de l’éducation nationale il s’agit d’une langue qui peut être très utile surtout parce qu’elle a de plus en plus de poids économiques dans les échanges commerciaux et donc apporte une certaine richesse au pays. Pour lui, il faut redonner ses lettres de noblesse à cette langue. D’après les informations de BMF TV, l’arabe doit être autant enseigner autant que l’anglais ou l’allemand.

Wikipédia rappelle que « Jean-Michel Blanquer a été nommé ministre de l’éducation nationale par Emmanuel Macron dans le gouvernement d’Édouard Philippe, après avoir été directeur général de l’enseignement scolaire auprès du ministre de l’éducation nationale Luc Chatel sous la présidence de Nicolas Sarkozy ».

Source: BFM TV
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Youtube

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here