Le premier ministre Édouard Philippe a décidé d’éclaircir ce qu’il pensait à propos des blocages des gilets jaunes ces derniers jours. Il a indiqué qu’il était prêt à recevoir des représentants du mouvement pour trouver une issue au conflit, mais il a déjà prévenu qu’il ne ferait pas marche arrière.

C’est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va décourager plus d’un gilet jaune et qui signe sans doute la lente fin du mouvement. En effet, le premier ministre Édouard Philippe a décidé de prendre le taureau par les cornes et d’annoncer qu’il était prêt à recevoir des représentants des gilets jaunes pour trouver une fin au conflit. Il a indiqué que le gouvernement n’allait pas changer d’avis sur la hausse du prix du carburant comme il avait déjà répété à plusieurs reprises. Il souhaite donc que les blocages des gilets jaunes s’arrêtent en échange de quelques compensations.

Par contre, il a décidé de mettre un peu d’eau dans son vin en disant qu’il serait prêt à arranger les Français. En effet, au micro de BFM TV, il a déclaré que « s’il y a un envol des prix du pétrole, le prix du carburant serait ajusté au prix initial ». Il s’agit donc d’une petite victoire pour les gilets jaunes même si elle est minime parce que dans tous les cas, le prix du carburant va augmenter. Ainsi, le gouvernement reste ferme sur sa position tout en essayant d’être conciliant.

Ensuite, toujours dans cette interview avec BMF TV, il annoncé qu’il serait prêt à recevoir une délégation de gilets jaunes qui se présenteraient comme les porte-parole du mouvement. Il a bien précisé que cela n’était pas forcément nécessaire, il organisera cette rencontre si et seulement s’il reçoit une demande explicite du mouvement des gilets jaunes. Et vu que le mouvement n’a pas de véritable chef de file, cette rencontre ne risque pas d’avoir lieu.

Autre annonce qui concerne indirectement les gilets jaunes : le SMIC. Le premier ministre Édouard Philippe a profité d’être sur le plateau de BFM TV pour remettre quelques pendules à l’heure en disant qu’il n’y aurait pas d’augmentation du SMIC en janvier. En effet, il a insisté sur le fait que l’objectif du gouvernement n’est pas d’augmenter constamment le SMIC, mais plutôt que le travail dur paye. Une formulation assez floue. Comprendra qui pourra comme dit le fameux adage. Cette annonce risque de faire polémique vu comment elle a été formulée.

Cela fait donc trois annonces majeures que le premier ministre Édouard Philippe a décidé de faire sur BFM TV. En effet, il a profité d’être invité sur l’émission matinale de Jean-Jacques Bourdin qui est une des émissions télévisées les plus écoutées par les français pour faire ces annonces d’une importance capitale. Il a ainsi voulu s’assure que le message allait bien se rendre dans les foyers des Français et le moins que l’on puisse dire c’est que le mouvement des gilets jaunes n’a jamais paru aussi faible qu’aujourd’hui et on se dirige vers une lente fin de ce mouvement qui n’a jamais eu de véritable chef.

On vous laisse ci-dessous l’intervention d’Édouard Philippe en vidéo :

Source: Le Parisien
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Facebook

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here