• Astuce du jour. Une idée chaque jour...
  • Rhône: Une ville va taxer les familles des mineurs délinquants en leur supprimant des aides sociales

    Rhône: Une ville va taxer les familles des mineurs délinquants en leur supprimant des aides sociales

     Quelle est la solution pour lutter contre la délinquance en France? Faut-il taxer les familles financièrement?

    Une ville située dans la banlieue de Lyon a proposé une solution inédite en France mais qui provoque le débat chez ses habitants.

    La commune de Rillieux-La-Pape a voté une mesure exceptionnelle pour lutter contre la montée de la délinquance dans cette ville de 30 000 habitants.

    Et pour cause, si un mineur entre 13 et 18 ans est accusé de faits de violence, sa famille pourrait désormais se voir retirer certaines aides municipales comme les bourses pour le permis de conduire ou d’accès à la propriété.

    La mesure sera mise en application pour une durée maximum d’un an dans le cas où la famille du mineur ne respecte pas le contrat d’accompagnement parental.

    Interrogé sur la radio RMC, le maire de la commune Alexandre Vincendet a défendu la mesure avec ses arguments:

    « Les droits ne vont pas sans les devoirs. Nous estimons que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants quand ils sont mineurs. Il faut accompagner les parents qui sont, pour certains, dans une grande difficulté, on leur tend la main. Mais de l’autre côté, on leur rappelle aussi leurs responsabilités en tant que parents de mineurs » explique-t-il au micro de RMC.

    Certains des habitants de la commune le soutiennent dans sa démarche: « J’ai grandi dans une famille où mes parents nous ont toujours appris à respecter. Si ça peut mener les consciences à se réveiller et à respecter, c’est une bonne chose » explique Giuseppe, un habitant de Rillieux-La-Pape.

    D’autres sont plus sceptiques sur l’efficacité de la mesure et s’interrogent sur ses conséquences:

    « Si ça vient des enfants et qu’ils ont envie de casser, ça ne résoudra pas le problème » analyse Sonia.

    « Il y a des foyers avec des difficultés, comme des familles monoparentales. La maman est toute seule et n’arrive pas à gérer 4,5,6 enfants. Il faut se poser la question à ce niveau-là » ajoute Lassad.

    La délibération doit désormais être validée administrativement.

    La région du Rhône a indiqué qu’elle analyserait les potentiels résultats de la mesure.

    Est-ce le début d’un nouveau moyen de lutter contre la délinquance en France?

    Source: RMC/BFM
    Crédit Photo: iStock

    Facebook Comments